Nord-Bassin Parisien

Prix moyen des forêts en 2023

Forêts non bâties
7440 €/ha
+7.4% par rapport à 2022

Le nombre de transactions est en repli, comme dans la majorité des régions forestières en 2022. Les surfaces échangées diminuent également. Le prix moyen des forêts non bâties poursuit sa hausse régulière et atteint en 2022 un nouveau niveau inédit, dépassant pour la première fois (en valeur courante) la barre des 7 000 euros/ha. Pour expliquer ce niveau de prix, le plus élevé des régions forestières françaises, deux éléments peuvent être avancés. D’une part, cette région regroupe de nombreuses futaies de feuillus ; or le prix du chêne progresse fortement depuis deux ans, après une baisse de celui-ci entre 2018 et 2020. D’autre part, cette région enregistre structurellement le plus grand nombre de ventes de grands massifs, qui représentent un marché restreint, aux prix élevés.

Marché des forêts en 2023

Transactions
4440
+1.8% par rapport à 2022
Surfaces
39300 ha
-7.0% par rapport à 2022

1,58% des surfaces
en forêts ont été vendues

Il est important de préciser que les indicateurs de prix de vente correspondent à des moyennes statistiques se rattachant à des zones géographiques plus ou moins homogènes.
Ces prix ne sont pas des valeurs d’expertise puisqu’ils ne portent pas sur des biens forestiers particuliers bien caractérisés.
Ces prix permettent d’avoir une vision générale des dominantes du marché des forêts. Seul un travail d’évaluation précis permet de révéler la valeur exacte d’une forêt ou d’une parcelle boisée. Pour une évaluation, contactez votre conseiller foncier Safer.