Manche

Prix moyen des terres et prés en 2023

Libres non bâtis
7770 €/ha
+2.0% par rapport à 2022
Loués non bâtis
6460 €/ha
+1.0% par rapport à 2022

Les prix des terres et des prés agricoles sont en hausse. Plusieurs facteurs expliquent cette tendance. La demande peut être forte, y compris de biens bâtis jusqu’alors peu convoités avant Covid. De plus, dans certains secteurs, le marché est tiré à la hausse pour des besoins de loisirs, chasses ou pour l’artificialisation des sols. D’autres zones sont déséquilibrées par les méthaniseurs. Le département est attrayant pour l’accueil et la réinstallation d’agriculteurs d’autres régions, séduits par les conditions climatiques favorables. Par ailleurs, les périphéries des villes sont attractives pour les projets atypiques de néo-ruraux qui représentent de nouveaux agriculteurs en demande de terres. Enfin, les demandes de restructurations sont fortes dans des élevages herbagers où l’accessibilité des parcelles est essentielle. En ce qui concerne l’offre, elle est accrue par les départs en retraite. Le bâti est parfois un frein pour trouver un repreneur au prix recherché, principalement en production laitière. Les concentrations laitières se poursuivent, avec des cessations et lors des départs en retraite. Les terres de labours sont alors recherchées et bien valorisées.

Marché des terres et prés en 2023

Transactions
2960
+2.6% par rapport à 2022
Surfaces
9300 ha
-5.7% par rapport à 2022

2,2% des surfaces
en terres et prés ont été vendues

 

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

    Tous les champs sont requis
    Vos coordonnées
    Nom
    Prénom
    Profession (optionnel)
    Téléphone (optionnel)
    Mail
    Commune du bien concerné par votre projet
    Commune
    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient utilisées afin de me renseigner dans le cadre de mes projets fonciers. Pour plus d'informations, cliquez ici.