Seine-Maritime

Prix moyen des terres et prés en 2023

Libres non bâtis
10710 €/ha
+4.0% par rapport à 2022
Loués non bâtis
9520 €/ha
+1.0% par rapport à 2022

Le marché agricole semble s’ouvrir sous l’impact des arrêts d’activité. A l’inverse, le marché des biens bâtis semble diminuer après le pic lié au Covid. Les bons rendements agricoles et les prix élevés des productions dans certains secteurs de grandes cultures favorisent également les hausses de prix du foncier. Les candidatures sont nombreuses et stimulent les prix à la hausse dans les zones de culture à forte valeur ajoutée (lin, pommes de terre). Dans les zones intermédiaires, l’activité laitière – économiquement plus difficile – a tendance à régresser au profit des grandes cultures. Les terres à bon potentiel agronomique font l’objet de convoitise de la part des producteurs de cultures industrielles. Les demandes des collectivités connaissent un réel développement, que ce soit pour des projets environnementaux, pour des compensations ou pour l’artificialisation. La concurrence entre le monde agricole et non agricole est forte. Les projets de néo-ruraux – parfois atypiques – deviennent couramment des sources de tension sur les prix, notamment en périphérie des métropoles.

Marché des terres et prés en 2023

Transactions
1150
+5.7% par rapport à 2022
Surfaces
5900 ha
+8.7% par rapport à 2022

1,49% des surfaces
en terres et prés ont été vendues

 

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

    Tous les champs sont requis
    Vos coordonnées
    Nom
    Prénom
    Profession (optionnel)
    Téléphone (optionnel)
    Mail
    Commune du bien concerné par votre projet
    Commune
    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient utilisées afin de me renseigner dans le cadre de mes projets fonciers. Pour plus d'informations, cliquez ici.