Vaucluse

Prix moyen des vignes en 2023

AOP
73400 €/ha
+1% par rapport à 2022
Hors AOP
15000 €/ha
Stable par rapport à 2022

Les prix sont communiqués à dires d’expert pour des vignes en production. L’année 2021 avait été marquée par un épisode de gel du printemps qui avait touché l’ensemble des cultures du Vaucluse, dont les vignobles de la Vallée du Rhône et du Ventoux. La production de l’année 2022, malgré une période importante de déficit hydrique a été, tant sur le plan qualitatif que quantitatif, supérieure à l’année précédente. Le marché foncier viticole reste pour sa part dynamique. Il s’agit toujours d’un marché orienté vers la vente de parcellaire mais plusieurs domaines viticoles se sont vendus au cours de l’année. Le marché des vignes hors appellation reste marginal. La majorité des vignobles est en effet située dans des aires d’appellation d’origine protégée. L’appellation Luberon reste dynamique : sa partie sud, tournée vers les vignobles méditerranéens, concentre la majorité des transactions. Les vignes en appellation Luberon en production atteignent régulièrement les 25 000 euros/ha. Comme l’année précédente, le marché de l’appellation Ventoux est peu actif malgré une image en progression. Dans la vallée du Rhône, le marché des Côtes du Rhône est actif. Il s’agit d’un marché orienté vers la vente de parcellaire, animé par des viticulteurs locaux. Sur cette aire d’appellation très étendue, les vignes se négocient entre 16 000 euros/ha et 30 000 euros/ha. Le Vaucluse compte douze appellations Côtes du Rhône Villages communales. Leur dynamisme et les prix pratiqués sont hétérogènes. Les marchés des appellations Côtes-du-Rhône Village Plan de Dieu et Séguret sont les plus actifs en termes de superficies vendues. Les vignes en appellation Côtes du Rhône Village Plan de Dieu se négocient sur la base de 42 000 euros/ha en moyenne, alors que les vignes en appellation Village Valréas et Visan se négocient sur la base de 25 000 euros/ha. Les crus vauclusiens sont toujours très recherchés. Leur dynamisme est surtout lié à la mise à la vente de vignes libres. Le marché foncier des appellations Cairanne et Rasteau est actif avec des ventes régulières de parcellaire. Sur l’appellation Rasteau, les vignes se négocient à une valeur moyenne de 80 000 euros/ha. Comme les années précédentes, le marché des vignes sur les appellations Beaumes-de-Venise, Vacqueyras et Gigondas est très calme. Il s’agit uniquement de cessions de parcellaire. La demande sur ces deux dernières appellations reste forte. Enfin, sur le marché de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, l’offre de parcellaire libre à la vente se raréfie, entraînant une hausse du prix moyen des vignes qui se négocient autour de 500 000 euros/ha.

Marché des vignes en 2023

Transactions
390
-25% par rapport à 2022
Surfaces
600 ha
-42% par rapport à 2022

1,12% des surfaces
en vignes ont été vendues

 

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

Consultez nos sites nationaux

    Tous les champs sont requis
    Vos coordonnées
    Nom
    Prénom
    Profession (optionnel)
    Téléphone (optionnel)
    Mail
    Commune du bien concerné par votre projet
    Commune
    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient utilisées afin de me renseigner dans le cadre de mes projets fonciers. Pour plus d'informations, cliquez ici.